Sélectionner une page

Conseil en Sécurité et Santé au Travail

Que vous soyez employeur ou salarié, la Sécurité et la Santé au Travail est l’affaire de tous ! De par ses obligations de résultat en la matière, l’employeur est tenu de veiller au bon déroulement de l’activité et au strict respect des normes de sécurité et santé au travail. Le travailleur désigné, quant à lui, assiste l’employeur dans sa démarche de sécurité au travail, notamment grâce aux acquis de sa formation initiale et continue.

eSST accompagne tous les employeurs, les travailleurs désignés ou toute personne ressource dans le conseil, la mise en conformité ou bien encore la formation en matière de Sécurité et Santé au Travail.

Pourquoi la mise en conformité en matière de Sécurité et Santé au Travail est-elle indispensable ?

Outre lesdites obligations, régies par le Livre III du Code du travail, intitulé « Protection, sécurité et santé des salariés » un employeur ou un directeur de site doit impérativement prendre conscience de l’importance d’avoir une politique de Sécurité et Santé au Travail efficace. Si, de prime abord, il est tentant de réduire au maximum les coûts liés à la sécurité et à la formation dans ce domaine, détrompez-vous.

Un salarié qui a confiance en son employeur pour veiller à sa sécurité et qui connaît les procédures à suivre en cas d’accident du travail est un salarié plus productif et plus loyal . Par ailleurs, il est utile de préciser que tout manquement d’un employeur à ses obligations en matière de Sécurité et Santé au Travail verra sa responsabilité engagée en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle.

eSST, votre référence au Luxembourg en matière de Sécurité et Santé au Travail

Nous accompagnons toutes les entreprises et les administrations luxembourgeoises depuis 2016.

Nous vous garantissons un véritable savoir-faire, afin d’obtenir une réponse globale à l’ensemble de vos besoins en termes de sécurité et santé au travail.

En fonction de la problématique, nous pouvons nous appuyer sur notre outil de management en SST, eSST Monitoring, qui permet de mieux structurer la démarche.

Nous traitons également les demandes spécifiques, telles que, par exemple, une étude comparative entre obligations des employeurs privés et administration, ou le suivi des règles de sécurité de distribution pharmaceutique, ou bien encore l’accompagnement d’une entreprise de bâtiment dans la conformité Covid-19.

1 Un diagnostic au cœur des préoccupations SST

Un diagnostic de conformité est un état des lieux en matière de santé et de sécurité au travail à l’instant T, avec des points positifs et des pistes d’amélioration pour remédier aux éventuels manquements constatés. Le consultant s’appuie sur une check-list de 9 rubriques pour poser le diagnostic de conformité en matière de sécurité et santé au travail, et ce à travers le déclaratif de nos interlocuteurs lors des entretiens individualisés :

  • Les 7 premières rubriques s’appuient sur le Livre III du Code du travail en vigueur au Luxembourg.
  • En fonction de l’effectif des salariés, nous activons la 8ème rubrique qui tient compte du Livre IV du Code du travail, et plus particulièrement de la Loi portant sur le dialogue social de 2015.
  • Si votre organisation est reconnue comme établissement classé, nous utilisons une 9ème rubrique, spécifique aux contraintes inscrites dans les autorisations d’exploitation (ITM et/ou Administration de l’Environnement) induites par la Loi modifiée du 10 juin 1999 relative aux établissements classés. Nous procédons à un nombre aléatoire d’obligations.

2 Un accompagnement avisé pour la mise en conformité SST

Chaque entreprise dispose de son propre niveau de maturité en sécurité santé au travail. Ceci se traduit par des demandes variées en termes de consultance en SST.

Le plus souvent après un diagnostic de conformité, nous intervenons pour la mise en compliance de l’entreprise.

  • Après la détermination des UT (unités de travail = sous-groupe de salariés qui partagent les mêmes risques professionnels), nous préparons avec le médecin du travail la phase d’inventaire triennal des postes à risques. Il convient de prendre en compte les missions normales dévolues aux salariés de chaque UT et également se poser la question des missions exceptionnelles qui peuvent leur être confiées. Nous veillons au suivi des correspondances avec la Division de la Santé au Travail et de l’Environnement.
  • Nous effectuons un bilan en termes de suivi médical afin de vérifier si les délais de visite médicale sont respectés et les exigences d’aptitude médicale sont bien satisfaites. Nous établissons également un plan de formation SST voire plan de formation métiers, en prenant en compte la qualification des salariés et les formations qualifiantes, obligatoires ou possibles des salariés, par rapport aux spécificités du métier et des matériels utilisés. En matchant les informations du suivi médical et celles sur la formation, nous établissons les autorisations patronales.
  • Nous procédons ensuite à l’évaluation des risques professionnels en utilisant une méthode participative, avec des salariés volontaires, pour bien identifier les situations dangereuses. En fonction du type des risques, nous utilisons les méthodes scientifiquement reconnues suivantes :
    1. Pour les risques physiques, nous effectuons une cotation selon la méthode Kinney (applicable au Luxembourg), complétée par un 4ème facteur, celui de la maîtrise du risque.
    2. Pour les risques ergonomiques, nous proposons d’utiliser la check-list de l’OSHA, Occupational Safety and Health Administration, outil de dépistage des situations de travail susceptibles d’être à risque de Troubles Musculo-Squelettiques du membre supérieur (90 % des TMS)
    3. Pour les risques chimiques, nous nous appuyons sur la démarche INRS ND2233 permettant de classer les produits chimiques en fonction de leur impact en termes de santé, d’incendie et d’environnement.
    4. Pour les risques psychosociaux, nous avons développé un outil informatique permettant la diffusion de questionnaires en respectant la stricte confidentialité et l’anonymat. Avec nos partenaires spécialisés en RPS, nous avons retenu le Copenhagen Psychosocial Questionnaire, COPSOQ. Les analyses des données sont effectuées par des psychologues du travail.
  • Les plans d’actions en fonction de l’évaluation des risques professionnels sont disponibles par famille de risques et par sites de travail. Nous avons déployé un outil permettant de suivre l’état d’avancement des actions correctives. Nous préconisons d’utiliser le plan d’actions par unité de travail pour se mettre en conformité en termes d’information-communication des situations dangereuses et des actions correctrices.
  • La gestion des Avant toute chose il est nécessaire de savoir si vos activités ou si l’utilisation de certains matériels et équipements nécessitent une autorisation d’exploitation en tant qu’établissement classé, répartis en classes auprès des Ministères du travail et/ou environnement ou bien de l’administration communale voire par RGD pour la casse 4 . Cette autorisation fixe les conditions d’aménagement et d’exploitation qui sont jugées nécessaires pour la protection de l’environnement et pour garantir la sécurité des salariés, du public et du voisinage en général. Ces contraintes sont à intégrer dans la gestion SST de votre entreprise.
  • Les PPSS (Plans Particuliers Sécurité et Santé au Travail). eSST monitoring permet de générer facilement les documents en se basant sur l’évaluation des risques professionnels.
  • La gestion complète des ressources matérielles permettant d’avoir des registres de sécurité documentés ainsi que les justificatifs des contrôles et vérifications périodiques des installations techniques et bâtiments.
  • L’élaboration d’un Plan Interne d’Urgence. Ce document vise à limiter les conséquences néfastes d’une situation d’urgence par la mise au point de mesures matérielles et organisationnelles d’urgence adaptées. Le PIU comprend des fiches qui permettent la coordination des actions d’alerte, de rassemblement, de manœuvre de protection qui visent à prévenir tout mouvement de panique ou acte irraisonné. Il doit tenir compte des risques encourus par l’entreprise, comme par exemple une prise d’otage, une explosion de gaz, des risques chimiques, la proximité avec une entreprise à risque … La rédaction de ce plan doit bien sûr être suivie d’une information claire au personnel et d’exercices d’entrainement.

3 Une gouvernance à construire pas par pas

La culture SST est un ensemble de manières de faire et de manières de penser largement partagées par les acteurs d’une organisation à propos de la maîtrise des risques les plus importants liés à ses activités. Elle est  progressivement construite par les interactions entre les acteurs et continue à évoluer.

L’objectif est de faire passer l’entreprise de :

  • une approche légale en SST qui n’est pas une culture mais une obligation
  • à une approche préventive, qui est probablement le début du chemin vers la mise en place d’une culture de la sécurité.

eSST vous propose la démarche suivante :

  • La première étape avant la mise en place d’une politique de prévention menant à une véritable culture de la Sécurité et de la Santé au travail consiste en l’établissement d’un diagnostic. En seconde intention, un objectif raisonnable est de viser la conformité réglementaire.
  • Ces deux étapes ne sont pas suffisantes pour élaborer une culture de la Sécurité et de la Santé au Travail. Il est nécessaire de définir un modèle de gouvernance.

Une culture de la Sécurité et de la Santé au Travail se construit pas à pas. Chaque entreprise doit positionner son curseur en adéquation avec son approche économique, sociétale et environnementale.

    4 Les formations SST

    La Sécurité et la Santé au Travail ne s’improvisent pas. L’application de ces matières complexes requière une vision stratégique adaptée, une organisation efficace et une solide expérience du terrain. Nos formateurs passionnés vous accompagnent à travers des workshop pour répondre à vos questions concrètes. Grâce à nos formations, ils vous aident également à approfondir vos connaissances théoriques et à vous former aux bonnes pratiques en terme de SST.

    Exemple de formations

    • Travail de nuit et travail posté
    • Initiation incendie
    • Démarrer une analyse de risques dans une PME
    • Travailler en hauteur
    • Sensibiliser au risque incendie pour l’ensemble du personnel
    • L’essentiel de la prévention pour tous les travailleurs
    • Réaliser un exercice d’évacuation
    • Évaluer les risques professionnels
    • Risques spécifiques

    Exemple de workshop

    • Comment gérer efficacement mes déclarations d’accidents de travail et leurs analyses ?
    • Quelles sont les premières actions à réaliser en tant que nouveau travailleur désigné
    • Comment mettre en place des plans d’actions efficaces ?
    N’hésitez pas à nous consulter pour obtenir la liste complète de nos formations et workshops ou demander une intervention sur mesure.

    Contactez-nous

    [contact-form-7 404 "Not Found"]

    Addresse

    49a, rue Gabriel Lippmann
    L-6947 Niederanven

    Email

    Téléphone